Etude Havas Paris / Paris Retail Week - Tendance #1 : L’avènement de l’ère du conversationnel

Une brèche s’est ouverte pour tous les services d’assistant personnel, que ce soit sur le web, dans les magasins et maintenant chez soi

Les assistants conversationnels

Amazon a lancé le 13 juin 2018 son nouvel assistant vocal, Alexa. Celui-ci doit compléter l'offre existante Home de Google, arrivée sur le marché français en 2017. Une nouvelle bataille de la voix est en cours.

L'étude d’Havas Paris et Paris Retail Week décrypte le secteur du conversationnel en plein essor.

Aujourd’hui, le consommateur souhaite être accompagné dans son quotidien pour plus de facilité et de confort. Ainsi, une brèche s’est ouverte pour tous les services d’assistant personnel, que ce soit sur le web, dans les magasins et maintenant chez soi. Désormais intelligent grâce au déploiement des technologies NLP (Natural Langage Processing), les assistants anticipent nos désirs, nos envies et facilitent notre quotidien.

Cette tendance est illustrée par le troisième volet du Shopper Observer réalisé par Havas Paris en partenariat avec Paris Retail Week.

Ainsi, 57% des Français pensent que les assistants conversationnels comme Alexa ou Home vont rendre leur vie plus facile (contre 91% des Chinois et 65% des Américains, deux marchés plus matures pour ces nouvelles technologies).

Un marché qui a de l’avenir car seulement 9% des Français possèdent déjà un assistant (contre 28% des Américains) et ils sont déjà 28% d’entre eux à prévoir d’en acheter un dans les prochains mois.

Concernant les usages, les assistants vocaux vont bientôt remplacer nos outils bureautiques ou du quotidien :63% des Français estiment que les assistants vocaux pourraient très bien remplacer le clavier ou l’écran d’ordinateur. Également, ces assistants pourraient avoir un rôle clé dans la vie privée et le bien-être des consommateurs :

25% des français de moins de 35 ans pourraient utiliser les assistants conversationnels comme simple ami, pour parler de choses et d’autres et avoir de la compagnie.

Les marques et les annonceurs doivent se saisir de ce nouveau marché en pleine éclosion. Les premiers à proposer des services dédiés et pratiques auront tout à gagner dans un monde où l’acte d’achat se transforme en habitude (c’est le cas déjà du Dash bouton d’Amazon qui permet de commander automatiquement un produit enregistré sur le site, comme de la lessive. Une marque est ainsi choisie et gardée pendant des mois voire des années).

 

Google a lancé l’offensive en s’associant à Carrefour, Amazon quant à lui s’allie à Monoprix pour de la livraison prime en Ile de France. Une bataille de la voix des plus intéressantes à suivre de près.

publicité

Paris Retail Week, c’est :

  • Sept. 2018
  • Sept. 2019