Web apps

PWA : l’avenir du web mobile, avec les Progressive Web Apps

Au cours de cette conférence de la Paris Retail Week, la société Magento présente les PWA (Progressive Web Apps) ainsi que leurs avantages techniques.

Progressive Web Apps, l'unification du web et des applications mobiles

La société Magento a développé un projet PWA (Progressive Web Apps) en partenariat avec Google, car il s’agit d’une nouvelle norme dont le moteur de recherche est à l’origine.  L’objet de cette conférence est de présenter ces sites web qui se comportent comme des applications natives sur les terminaux mobiles.

Quel est le principe des Progressive Web Apps ?

Aujourd’hui, les achats mobiles représentent la moitié des achats effectués en ligne. En effet, 64% des ventes sont réalisées sur ordinateur, tandis que seulement 32% ont lieu sur le web mobile. Les applications elles-mêmes sont en réelle perte de vitesse en termes de transactions en ligne, puisqu’elles ne concernent que 4% d’entre elles. Désormais, une application sert davantage à l’expérience utilisateur qu’à l’acte d’achat.

Par ailleurs, 51% des utilisateurs ne veulent pas acheter en ligne sur leur mobile, car ils estiment l’expérience inadaptée ou trop compliquée. Ils préfèrent généralement regarder les articles sur leur téléphone et finaliser leur achat en fin de journée sur leur terminal desktop.

De leur côté, les PWA se présentent comme une technologie adaptative. Le concept permet de réaliser en même temps, et sur la même base de code, à la fois l’application mobile et l’application desktop. Le contenu n’est pas le même sur les deux, et s’inscrit dans un mode de fonctionnement très différent de ce qui existe à ce jour avec le « responsive design ».

En effet, avec le responsive, le contenu de la page est systématiquement chargé, et chaque changement de page implique d’en charger intégralement une nouvelle. Les temps de chargement sont donc relativement longs. Les Progressive Web Apps, quant à elles, chargent uniquement les éléments de la page nécessaires au regard du device de l’utilisateur.

Ainsi, on retrouvera sur desktop des vidéos, un grand nombre de médias, d’images, d’informations contextuelles et d’attributs techniques. Sur l’application mobile, le même contenu sera proposé, mais davantage à la demande, de telle sorte que l’intégralité du contenu ne s’affiche pas d’un seul coup. Une donnée essentielle, quand on sait que le temps de réponse est capital pour envisager des conversions sur mobile.

Quels sont les avantages des PWA ?

Google a instauré le terme de Progressive Web Apps en 2015. Aujourd’hui, les PWA s’annoncent comme le futur du web sur mobile. Efficaces et sûres, offrant un chargement instantané, elles bénéficient du https qui rend la connexion entre l’utilisateur et le marchand beaucoup plus sécurisée :

  • Rapidité
  • Responsivité
  • Aucune installation d’application
  • Connexion offline

Même si pour finaliser un achat il est impératif de passer en ligne, la possibilité de se connecter aux applications offline est très utile sur des réseaux qui fonctionnent mal ou qui ne sont pas sécurisés. En effet, les PWA empêchent l’accès à des pages de paiement sur des réseaux non sécurisés.

Par ailleurs, en termes de commerce B to B, l’apparition de ce concept offre également de nombreux avantages. Notamment pour les professionnels souvent en déplacement, rarement au sein d’un bureau et dont le mobile est le seul outil :

  • Pour un ingénieur de chantier, les PWA permettent par exemple de scanner des codes-barres et effectuer des commandes directement chez son fournisseur, sans avoir à ouvrir un ordinateur de bureau. Il dispose très rapidement d’une visibilité sur les stocks, et effectue ses commandes en un clic.
  • Les commerciaux bénéficient d’une configuration de produit sur mesure, d’une facilitation de l’établissement des commandes, d’une revue des devis, des processus en cours ou encore des discussions avec leurs clients.
  • Les professionnels de l’approvisionnement peuvent approuver de manière très simple des commandes et des devis, gérer les acheteurs et les prix.

Quelles sont les priorités de Magento ?

L’axe principal du projet PWA mené par Magento est l’expérience des développeurs. Il s’agit d’une technologie jeune, l’objectif est donc d’assurer aux clients un développement effectué dans les meilleures conditions. C’est pourquoi, dans ce cadre, la société s’est directement associée à Google.

Le meilleur outil pour tester des Progressive Web Apps est Google Lighthouse. Ce dernier attribue une note à la performance de l’application, au respect des standards PWA (notamment l’accès offline), à l’accessibilité (notamment pour personnes souffrant de handicap) ainsi qu’au SEO.

En matière de SEO, le paradigme technique est d’ailleurs complètement différent. Une page responsive classique dispose d’une url et comporte systématiquement le même contenu, il est donc aisé de la faire indexer pour Google. En revanche, la page n’existe pas au niveau du serveur avec le PWA. Il s’agit d’une application en javascript et en html, résidant au sein du navigateur et éventuellement sauvegardée pour un accès hors ligne.

Pour le développer, la technologie présente des pages générées en javascript directement dans le navigateur, à partir de données récupérées par l’API (interface de programmation). Le développement s’effectue donc essentiellement en front-end, c’est-à-dire la partie du code reçue par le navigateur.

Les développeurs peuvent donc se concentrer sur une technologie et devenir des spécialistes. Une donnée importante, à l’heure où il devient de plus en plus complexe de trouver des développeurs très compétents dans tous les domaines, en raison de la multiplication des outils.

L’objectif de Magento, avec les PWA, est de faire gagner jusqu’à 50% de temps de chargement des pages, de réduire un maximum le taux d’abandon et d’améliorer le taux de conversion. La société estime que cette technologie permettrait de faire gagner jusqu’à 50% de conversion en plus aux sociétés qui l’adopteraient.

Intervenants :

publicité