SEO netlinking

Référencement Google : l’importance du netlinking sémantique

Avec cette conférence de la Paris Retail Week, le fondateur de Netlinking.fr évoque les piliers du référencement Google, et du netlinking sémantique.

Boostez le référencement de votre site grâce au netlinking sémantique

L’intervenant principal de cette conférence est le fondateur du site Netlinking.fr, Mikaël Priol, spécialisé dans le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization). L’objet de cette conférence est d’expliquer le fonctionnement du netlinking thématique et son impact sur le référencement Google.

Référencement sur Google, leader des moteurs de recherche

Même si ce moteur de recherche et ses algorithmes évoluent constamment, assurer un bon référencement sur Google repose sur trois composantes essentielles :

  • Le contenu est roi, indispensable pour obtenir le moindre résultat.
  • Le netlinking, qui donne de l’autorité aux sites et les rend identifiables par le moteur de recherche comme pertinents. C’est lui qui permet de les faire monter dans les résultats.
  • L’intelligence artificielle, qui améliore les résultats grâce à un algorithme récent.

Pour comprendre et analyser le trafic et les backlinks d’un site web, plusieurs outils sont à la disposition des entreprises et des agences SEO :

  • Ahrefs, qui permet de récupérer les évolutions de domaines référents pointant vers le site. En d’autres termes, les noms de domaine des sites sur lesquels est publié un backlink, un lien pointant en direction du site analysé. Cet outil permet également d’analyser les backlinks des concurrents, afin de comprendre leur stratégie SEO.
  • Majestic SEO, un outil doté d’un algorithme unique qui analyse le trust flow thématique, en d’autres termes la qualité des backlinks du site analysé.
  • SEMrush, qui offre la possibilité de visualiser l’évolution du trafic.
  • SEObserver, capable de compiler les données de plusieurs outils et de consulter en un seul coup d’œil l’évolution globale d’un site.

Comment fonctionne le netlinking thématique ?

Le netlinking permet de transférer l’autorité d’un site vers un autre, permettant ainsi d’améliorer son référencement Google et de le faire remonter dans les résultats. De manière générale, l’autorité est divisée par le nombre de liens qui partent de la page. Plusieurs composantes conditionnent le référencement naturel :

  • Internet est un hypertexte, toutes les pages sont liées entre elles. Le moteur de recherche voit les pages les plus populaires et calcule la probabilité pour qu’un internaute aboutisse sur un site en passant d’un lien à un autre. On parle ici de « PageRank », qui dicte la notoriété des sites. Le PageRank était à l’origine le seul critère utilisé par Google, mais lorsque les utilisateurs s’en sont rendu compte, ils ont commencé à réaliser des milliers de liens dans des annuaires. Il fallait donc améliorer l’algorithme pour offrir une meilleure pertinence des résultats.
  • Le PageRank thématique a donc fait son apparition. Le moteur de recherche américain est parti des données offertes par DMOZ, un annuaire en open source. Cette annuaire avait indexé 5 millions de sites classés en 1 million de catégories, chacune validée par des humains, ce qui représente un travail considérable. Google a simplifié le concept en réduisant le nombre de catégories à 800, et en faisant tourner un algorithme de PageRank pour chacune d’entre elles. Les sites qui ont été reconnus par des humains dans une catégorie transmettent de l’autorité dans cette catégorie thématique.
  • Vient ensuite la sémantique. Le moteur de recherche vectorise les textes, cela signifie que pour lui les textes représentent des scores. Concrètement, l’algorithme vérifie si un terme est rare dans l’ensemble du web et s’il est très présent sur une page. Si tel est le cas, alors cette page est considérée comme pertinente. A l’inverse, si un terme se retrouve partout, alors la page est peu pertinente. Par exemple, des mots tels que « mais », « de » ou « que » ne sont pas pris en compte, alors qu’un terme comme « voiture » est pertinent, et « réparation de voiture » encore plus précis.

Cas pratique avec un site e-commerce

Le site e-commerce mentionné lors de cette conférence sur le référencement Google est parvenu à multiplier son trafic par 4 en commençant à travailler son netlinking sémantique. Son secteur le confrontait à des concurrents uniquement en boutique physique, tandis que l’enseigne elle-même se lançait exclusivement sur internet.

Elle partait donc avec des axes de différenciation bien particuliers en proposant des produits sur mesure de fabrication française. Elle renvoyait également une image jeune et dynamique par rapport à ses concurrents qui ne disposaient pas de cette vision web. Deux objectifs principaux ont été mis en place : la création d’un site e-commerce Wordpress, ainsi que l’acquisition d’une source principale de trafic SEO.

La stratégie mise en place comportait un audit du marché, un audit de la concurrence ainsi qu’un audit SEO. La société a donc pu définir les mots clés à cibler et en comprendre la raison. Une stratégie éditoriale a ensuite été mise en œuvre à travers une optimisation SEO, et le site a été intégralement développé. L’enseigne a construit en cours de route son image de marque, puisqu’elle ne disposait ni de logo ni d’identité visuelle.

Par la suite, elle a bénéficié d’un accompagnement à la visibilité, d’une maintenance régulière et d’un support en continu. Les résultats sont apparus rapidement :

  1. A 10 mois, le site recevait 5 000 visites mensuelles, avait positionné 100 mots clés positionnés sur 300 pages et recevait environ 20 commandes par mois.
  2. Début 2018, le nombre d’utilisateurs arrivait à 25 000, pour 2 000 mots clés, 800 pages et 100 commandes par mois.
  3. A partir de début avril 2018, le site affichait un trafic de 100 000, 3 000 mots clés, 1 000 pages et 350 commandes par mois.

En conclusion, les liens et le contenu demeurent complémentaires pour un bon référencement sur Google. Si un site dispose de liens de qualité mais d’aucun contenu, il n’a aucune chance de se positionner convenablement. En revanche, s’il dispose d’un bon contenu, il possède une chance d’atteindre la première page mais ne sera jamais dans le top 5.

Dans l’idéal, une bonne stratégie cumulée de off-site et de on-site augmente considérablement les chances d’atteindre ce top 5 et de booster considérablement une activité professionnelle.

Intervenant :

  • Mikaël PRIOL, NETLINKING.FR

 

publicité