Etude Havas Paris : Le parcours de vie et le health manufacturing

Nouveauté : le parcours d’achat de plus en plus fragmenté s’adapte désormais au parcours de vie, et le customer care longtemps porté au nue par les retailers bascule dans le healthy manufacturing.

 

 

Le 3ème volet du Shopper Observer réalisé par Havas Paris en partenariat avec Paris Retail Week analyse les nouvelles attentes et habitudes de consommations des Français. Cette année, l’étude a dévoilé 5 tendances qui redistribuent les cartes habituelles du retail. Nouveauté : le parcours d’achat de plus en plus fragmenté s’adapte désormais au parcours de vie, et le customer care longtemps porté au nue par les retailers bascule dans le healthy manufacturing.

 

Du parcours d’achat au parcours de vie

Depuis son arrivée, le digital a fait évoluer en profondeur les habitudes des consommateurs. Celui-ci utilise désormais tous les canaux à sa disposition pour effectuer ses achats : magasin physique, internet, mobile, web-to-store, groupe communautaire, seconde main etc. Ainsi, 51% des Français ont le sentiment qu’ils peuvent se passer des magasins physiques et commander ce dont ils ont besoin directement sur internet. Aussi, 74% des Français veulent être libres de pouvoir faire un achat à tout moment (dans les transports, au travail, chez soi) et d’ailleurs, 56% des Français de 18-24 ans achètent sur leur téléphone portable (contre 83% des jeunes chinois et 74% des américains).

Afin de resserrer les liens entre les commerçants et eux, une seule solution : l’hyper-proximité. Elle se traduit par des magasins plus petits, aux horaires adaptés mais également par des modes de livraison différents (armoires connectées). les magasins adoptant cette stratégie sont gagnants : 71% des français ont l’impression que les magasins physiques font des efforts pour s’adapter à leur rythme de vie (comme les Américains à 77% et les Chinois, qui sont moins convaincu, 61%).

 

Du customer care au healty manufacturing

Consommer est-il devenu dangereux ? Cette question est révélatrice du climat de méfiance qui règne aujourd’hui chez les consommateurs. Les articles dénonciateurs des pratiques ou des compositions des produits se multiplient. La confiance entre marque et consommateur est en train de se désagréger au rythme des scandales.

Les Français sont à la recherche de sens, de valeur et d’éthique.. Ainsi 80% des français se disent plus attentifs à l’impact des produits qu’ils achètent (environnement, déchet, énergie…) contre 91% des Chinois et 71% des Américains. Également 1 / 3 des Français ne fait pas confiance aux enseignes de distribution pour les aider à mieux consommer, et 86% des Français ont le sentiment que les produits du quotidien sont dangereux pour leur santé contre 72% pour les Chinois et 76% pour les Américains.

Des chiffres et données à prendre en considération par les marques pour modifier leur habitude et recréer de l’humain et de la confiance entre leurs produits ou services, et leurs clients.

publicité