Etude Havas Paris : Sale data et discount branché

Nouveauté : les datas, ces amies ou ennemies des consommateurs sont au coeur des discussions, et le discount branché fait son apparition.

Le 3ème volet du Shopper Observer réalisé par Havas Paris en partenariat avec Paris Retail Week analyse les nouvelles attentes et habitudes de consommations des Français. Cette année, l’étude a dévoilé 5 tendances qui redistribuent les cartes habituelles du retail.

Nouveauté : les datas, ces amies ou ennemies des consommateurs sont au coeur des discussions, et le discount branché fait son apparition.

 

Big data, safe data et sale data ?

Les datas sont la denrée rare des retailers, véritable trésor qu’il faut garder précieusement. Grâce au duo gagnant intelligence artificielle et data, les retailers peuvent fluidifier la relation client et réduire les zones de friction. Mais ces données ne servent pas uniquement à améliorer l’expérience client. Elles sont également une marchandise comme une autre et peuvent donc être monétisées. Cette nouvelle notion pose des questions de régulations, de droits à l’oubli, de gestion des données et de  propriété.

Pour autant, 21% des Français disent fournir leurs données personnelles sans se poser de questions, comme 22% des Chinois et 24% des Américains, même s’ils sont 81% des Français à déclarer se sentir de plus en plus espionnés par les marques (ce qui est moins vrai pour les Chinois -69%- et les Américains -65%).

Autre critère à prendre en compte : l’éthique dans le traitement des données. Sur ce sujet, 62% des Français sont prêts à payer plus cher pour une enseigne ou une marque qui fait preuve d’éthique dans la gestion de leurs données (contre 83% des Chinois et 65% des Américains.

Enfin, 15% des Français de 18 à 24 ans se disent prêts à se faire implanter une puce dans le corps pour se faciliter leur vie.

Le nouveau discount branché, késako ?

Maxime connue pour les consommateurs : le rapport qualité-prix ou le “en vouloir plus pour moins cher”. Cette tendance est poussé à son paroxysme avec l’arrivée du nouveau discount branché. Grâce au digital, il est désormais possible de personnaliser tout objet numériquement (impression 3D, gravure, impression etc.). Ce discount branché s’affirme comme une manière de séduire une génération dont les moyens financiers sont inversement proportionnels à son pouvoir d’influence.

Ainsi, 80% des Français se considèrent comme plus exigeants qu’avant, soit plus que les Américains (67%) et moins que les Chinois (92%). Également, 75% des Français pensent qu’aujourd’hui la qualité n’est pas synonyme de prix élevé et 66% estiment que le sur-mesure devrait être au même prix que le standardisé.

Enfin, la suppression des intermédiaires est une demande des clients, qui souhaitent plus de proximité et d’humain. 88% des Français trouvent qu’il y a trop d’intermédiaire dans le commerce et 78% préfèrent acheter directement aux producteurs et fabricants, contre 85% des Chinois et 69% des Américains.

 

Data et discount branché, deux sujets d’actualités pour les marques et retailers. Avec l’arrivée du RGDP, une stratégie globale sur les données prend tout son sens. Également, avec l’arrivé des nouvelles générations avec un pouvoir d’achat moindre mais autant d'exigence, les marques doivent adapter leur offre pour ne pas se couper de cette cible.

publicité