Les réseaux sociaux sont LA nouvelle place de marchés pour les retailers.

Les millenials et les réseaux sociaux, ambassadeurs des marques et lanceurs de tendances

Les réseaux sociaux sont LA nouvelle place de marchés pour les retailers. Afin d’avoir une reconnaissance et une légitimité, il faut réussir à être visible sur ces « commerce-médias »

Les réseaux sociaux sont LA nouvelle place de marchés pour les retailers.

Afin d’avoir une reconnaissance et une légitimité, il faut réussir à être visible sur ces « commerce-médias ».

Ces réseaux permettent à des Digitally Native Vertical Brands (DNVB) comme Tediber (literie), Horace (cosmétique pour hommes) ou encore Le Slip Français (textile), d'être largement médiatisé. Une reconnaissance qui leur assure suffisamment en notoriété pour prétendre à se déployer dans des réseaux physiques pour renforcer l’aspect expérientiel de l’achat

Parmi les clés du succès : l’engagement et la mobilisation des millenials.

 

Avec des magasins ou des boutiques Instagrammables, un plus fort engagement est de mise : en partageant des photos prises au même endroit, les clients deviennent des ambassadeurs d'une marque et d'un style de vie qu'ils représentent. Ce n'est plus le distributeur qui fait de la publicité sur ses marques mais le consommateur qui communique sur instagram sur celles qu'il a aimées. Preuve à l'appui, puisqu'il soutient son "engagement" par un visuel en situation. Les millenials sont des adeptes reconnus de ces nouvelles tendances du tout visible (vie privée, vie étudiante ou professionnelle, shopping, repas etc.). Ils partagent tout, tout de suite et avec un grand nombre de personnes.

 

L'anticipation est de mise pour les retailers

Les enseignes et les marques doivent s'adapter à cette nouvelle génération de consommateurs, plus spontanée et davantage tournée vers les youtubeurs et instagrammeurs, jeunes, branchés et connectés 24/24, 7/7. Il lui faut du mouvement, du nouveau, en permanence ! Et c'est là sur les réseaux sociaux, que cette génération va puiser l'inspiration. A titre indicatif, la majorité des utilisateurs d'Instagram ont moins de 25 ans et passent 35 minutes par jour sur l'application.

Dans la hiérarchie de la prescription sur les réseaux sociaux, les amis et les pairs ont largement plus de poids que les médias. Dans un contexte où l'attention du consommateur est fortement sollicitée, il est donc plus que nécessaire de savoir comment créer la tendance. Et ce ne sont plus les enseignes et les marques qui dictent les règles mais bien les influenceurs. Ce sont eux qui deviennent LE point d'accès aux consommateurs.

Pour preuve, les nouveaux partenariats qui fleurissent sur les réseaux sociaux entre marques et influenceurs, jeux concours, etc.

Désormais, les marques doivent prendre conscience que la meilleure publicité n’est peut-être pas de son ressort créatif mais du soutien des consommateurs et de la relation forte et sincère créée une génération influente qui attend des marques une relation de proximité et de confiance.

publicité

Paris Retail Week, c’est :

  • Sept. 2018
  • Sept. 2019