SkalUp

SkalUp développe des configurateurs et assistants d’achat, à base d’IA, conçus pour l’e-commerce qui pourraient se développer en France dans les prochaines années.

Téléchargez le communiqué de presse

 

SkalUp: La place de la co-creation en e-commerce

 

Namur, 30 juillet 2018 - Les belges de chez SkalUP arrivent à l’espace start-up de la Paris Retail Week pour présenter leurs solutions de co-création et personnalisation interactive. Cette spin-off de l’Université de Namur développe des configurateurs et assistants d’achat, à base d’IA, conçus pour l’e-commerce. Des solutions qui pourraient se développer en France dans les prochaines années.

 

Un problème de siècle

Popularisé par le psychologue Barry Schwartz, le paradoxe du choix est un phénomène de ce siècle : cherchant le produit parfait face à une offre pléthorique, le consommateur est perdu et/ou jamais satisfait. Cela peut entraîner chez les consommateurs une paralysie, un stress et une insatisfaction. Très concrètement, pour l’e-commerce, cela se traduit par une limitation de la conversion en ligne. Les configurateurs et assistants virtuels changent la donne en modifiant le processus de choix. En étant impliqué dans la création de l’offre, le consommateur crée avec l’aide de l’IA une solution personnalisée tenant compte de ses besoins et préférences. Cela lui évite l’angoisse d’avoir manqué un meilleur produit.

 

Un luxe abordable

Un autre phénomène contribue à l’essor de la configuration : la pression sur les prix opérée par des géants tels Amazon et Alibaba qui amène les consommateurs à ne plus s’arrêter sur les prix les plus bas, mais sur la valeur ajoutée la plus haute pour ce prix. C’est en cherchant à offrir cette valeur que les firmes se tournent vers l’ultra-personnalisation, dont la co-création est une des facettes. Les millenials semblent être les plus grands adeptes de cette personnalisation, la considérant comme un luxe qui reste abordable.

 

Un mot d'ordre: Hybridation

Sur ce marché, deux types de solutions dominent : d’un côté, les logiciels de configuration classiques, assez lourds, conçus à l’origine pour la R&D et les bureaux d’étude ; de l’autre, les assistants conversationnels, conçus pour être placés sur des sites e-commerce mais limités fonctionnellement et technologiquement. Néanmoins, un autre type de solution arrive sur le marché. « Notre différence tient en un mot : hybridation.
Nous souhaitons fournir à la fois une fluidité d’interaction client et la robustesse technique nécessaire à la création de nouveaux produits / bundles / solutions paniers. » déclare Patrick Heymans, fondateur de SkalUP. La facilité d’intégration avec l’écosystème e-commerce (catalogue produit, plateformes...) est également une priorité.

 

Une presence au salon Paris Retail Week

La co-création sera bien présente au salon Paris Retail Week puisqu’en plus d’être présent à l’espace start- up les 3 jours du salon, SkalUP présentera un atelier ayant pour thème l’interactivité en e-commerce le lundi 10 septembre à 16h salle 5. « Nous souhaitons apporter un éclairage différent sur l’interaction client et les applications de l’IA en e-commerce en mettant en lumière la co-création. » explique Claire Deventer, responsable marketing.

 

A propos de SkalUp

SkalUP, spin-off belge de l’Université de Namur, développe des configurateurs et assistants d’achats à base d’intelligence artificielle facilitant la vente et la co-création en e-commerce B2B et B2C.

S’inscrivant dans la lignée des solutions de recommandation, SkalUP se distingue par son approche interactive, sa technologie issue de 15 ans de recherche académique ainsi que sa philosophie d’ultra- personnalisation : le customer-to-business.

 

Où les trouver sur le salon ?

Stand salon: U133 - espace start-up

 

En savoir plus sur SkalUp:

www.skalup.com/

 

Téléchargez le communiqué de presse

publicité

Paris Retail Week, c’est :

  • Sept. 2018
  • Sept. 2019